Saluki

Ses origines

On l'appelle également lévrier persan ou de Perse. Originaire des steppes d'Asie centrale, il fit son apparition au Moyen Orient à la faveur des Hyksos, des Scythes et des Illyriens.
Les Celtes l'utilisèrent pour la chasse. Après leur conquête de la Grèce au 2ème siècle avant notre ère, les Romains l'introduisirent en Italie.
Chasseur de gazelles et de lièvres, le saluki était un animal précieux pour les Arabes, qui disaient qu'il était "comme un don du ciel qui donne plaisir et profit". Les femmes allaitaient elles-mêmes les chiots les plus faibles ; les hommes les portaient à l'arrière de leur selle ou à dos de chameau afin de protéger leurs pattes des brûlures causées par le sable du désert.
Les Orientaux fortunés perpétuèrent la tradition de leurs ancêtres mais il faut bien avouer que la race ne serait certainement plus représentée à notre époque sans le travail des Britanniques, au début du 20ème siècle, qui prirent sa destinée en charge.

Son caractère

C'est un chien facile à vivre en appartement à condition, bien sûr, de lui offrir la liberté de courir régulièrement.
Son regard doux, profond et quelque peu triste en séduit plus d'un mais il ne faut pas s'en laisser conter pour autant car le saluki est, comme tous ses cousins, un chien de caractère, mais qui n'est pas du tout agressif.