Petit Lévrier Italien (PLI)

Ses origines

Il est issu d'une mutation naturelle des grands lévriers qui remonte certainement au 4ème millénaire puisqu'on en trouve la trace dans le tombeau d'une reine égyptienne.
Ce lévrier miniature, appelé également levrette ou levron, était déjà connu en Italie à l'époque de l'empire romain.
Il apparaît dans de nombreux tableaux. Lamartine a immortalisé Perlino et Fido. De nombreux souverains en firent leur favori comme François 1er par exemple.
Bien qu'il ait toutes les qualités de sportivité communes aux lévriers, le petit lévrier italien a toujours eu pour vocation d'être un chien de compagnie.
En 1803, on pouvait lire sous la plume de Taplin dans "Sportmen's Cabinet" que la levrette est destinée aux salons et aux agréments "de la table à thé, au tapis devant le foyer, aux douceurs luxueuses des sofas, au giron tiède de sa maîtresse."

Son caractère

Plus résistant qu'il n'y parait sous une apparence fragile et délicate, le petit lévrier italien est avant tout un chien de compagnie, bien qu'il ne déteste pas, s'il en a l'opportunité, de piquer des pointes de 60 km/h !
Très calme et facile à vivre à la maison, il se découvre très joueur, vif et dynamique à l'extérieur.